Avertir le modérateur

classement

  • Le nouveau Classement 2010 des cuvées de Champagne

    62-2.jpgLe nouveau Classement 2010 des cuvées de Champagne est dans MILLESIMES.

     

    Le Champagne est un vin à part entière : les très grandes cuvées de prestige (celles que l’on retrouve dans le Classement dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, puis dans une bonne partie des Deuxièmes Grands Vins Classés) sont des cuvées de Champagne que l’on boit comme un grand vin, en les associant à des moments du repas, sur des plats appropriés, à l’apéritif ou sur les desserts. Le Classement 2010 vous montre le véritable visage de la Champagne, qui tient compte de la qualité, du prix, de la régularité, de la force des terroirs, de l’art des assemblages, de l’accueil et de la passion des hommes et des femmes. C’est ce qui fait tout son intérêt : récompenser les meilleurs, les plus connus, toujours au sommet (pas tous) comme les autres. Alors, on entre dans le plaisir pur, celui qui “excite” nos papilles et font de ces cuvées, de la plus distinguée à la plus voluptueuse, des vins uniques, que nul n’ose même tenter de copier. Du grand art, comme on l’aime.

    Ce Classement, cette hiérarchie plutôt, vient toujours, et avant tout, récompenser les efforts accomplis, le talent des hommes et leur volonté qualitative, qu’ils élèvent des cuvées de grande régularité, de la plus prestigieuse à la plus sympathique, sans comparer ce qui ne l’est pas, depuis des générations ou simplement depuis 10 ans...
    Il faut considérer le Champagne comme un vin à part entière : les très grandes cuvées de prestige (celles que l’on retrouve dans le Classement dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, puis, dans une bonne partie des Deuxièmes Grands Vins Classés) sont des cuvées de Champagne que l’on boit comme un grand vin, en les associant à des moments du repas, sur des plats appropriés. On a la chance d’accéder ainsi aussi bien au summum de la finesse qu’à celui de la complexité et de la vinosité. Bien que l’on n’en parle moins (à tort), le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Ay ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne. À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède alors les facultés de créer véritablement une cuvée légère ou puissante. Et puis, ce qu’il ne faut surtout pas occulter pour comprendre la différence entre une grande cuvée et une autre, ce sont, outre l’art fondamental de l’assemblage que signe la main de l’homme, les incontournables vins de réserve, que l’on ajoute avec des millésimes plus jeunes.  Comme partout également, on trouve des cuvées de bas de gamme, qui changent de nom et d’étiquette selon leurs marchés, et des cuvées de concours qui masquent l’ensemble de leur production, faute de savoir-faire ou d’approvisionnements adéquats. Certaines coopératives et négociants sont dans ce cas, de plus en plus de producteurs se réservant leurs meilleures cuves pour vendre en direct (on les comprend). Attention aussi aux nombreuses marques qui appartiennent à certains “faiseurs” comme à d’autres marques, dont la qualité n’est pas en cause, dirigées par des responsables de groupes qui vendent du Champagne aujourd’hui comme demain du soda, c’est-à-dire sans la moindre passion...
    Il y a aussi des cuvées bien trop chères, difficilement cautionnables, donc.

    LE LEXIQUE DU VIN

    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
    LES PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS
    Il y a 24 maisons qui atteignent le haut du pavé cette année, certaines d’entre elles bénéficiant d’un exceptionnel rapport qualité-prix-régularité. On remarquera que la plupart sont des maisons familiales (certaines marques ne sont plus que des noms qui changent régulièrement de main), et qu’une seule coopérative y est présente. Les (très) grandes maisons historiques, qui ont su préserver, voire accentuer, leur suprématie qualitative, méritent un véritable “coup de chapeau”. Pas si facile pour ces maisons de rester au “top” depuis bien longtemps, d’autant plus que l’on peut estimer que leurs plus grandes cuvées méritent leur prix, alors que pour d’autres marques réputées, il est de plus en plus difficile de justifier les prix atteints par certaines cuvées de “prestige”, sans parler de certaines marques qui font des cuvées de base qui n’ont aucun intérêt. Ces grandes maisons sont souvent propriétaires d’importants vignobles et dirigées par des hommes pour lesquels la continuité patrimoniale prime, ceci expliquant cela. Celles que nous mettons au sommet sont des marques qui réussissent remarquablement leurs “simples” cuvées, et c’est très difficile.
    Aux côtés de ces maisons incontournables (Charles Heidsieck, Gosset, Krug, Piper Heidsieck...), d’autres sont donc au sommet, notamment pour récompenser un savoir-faire et/ou un rapport qualité-prix indéniable (Thiénot, Ellner, De Sousa, Veuve A. Devaux, Pierre Peters et Philipponnat). Deux autres sont à leurs côtés dans le haut du Classement, l’une à taille humaine et familiale, Geoffroy, l’autre, De Venoge, faisant partie d’un groupe très dynamique, les deux représentant bien ce qui fait la force de la région : l’osmose, la complémentarité entre deux entités ou approches intrinsèquement différentes, mais dont le trait d’union est une recherche qualitative incontestable. Deux nouveaux venus cette année : Bara et Pierre Arnould, où la force des terroirs de Grands Crus joue à plein, à des prix défiant toute concurrence.
    Chaque marque n’est bien sûr pas à “comparer” à une autre, et le tout est de rester maintenant à cette place. Il est donc impératif de suivre à la lettre la hiérarchie interne de notre Classement 2010, les Premiers des “Premiers” étant intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Premiers”, et ainsi de suite, en sachant que, toujours, le rapport qualité-prix prime et explique bien des choses.

     

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CHARLES HEIDSIECK (Millénaire)
    KRUG (Grande Cuvée) (r)
    MOËT ET CHANDON (Dom Pérignon)
    POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
    TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
    ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
    DEVAUX (D) (r)
    ELLNER (Réserve) (r)
    PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)

    (BOLLINGER (RD))
    CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
    RENÉ GEOFFROY (Volupté)
    LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)

     

     

     

    LES DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

     

    Une mine d’or pour les amateurs exigeants, passionnés par les terroirs qui permettent cette mosaïque unique avec un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir. Une hiérarchie forte se met également en place à l’intérieur de cette catégorie, les Premiers des “Deuxièmes” étant aussi intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Deuxièmes”, et ainsi de suite. Il y a donc des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, globalement ceux qui sont dans le peloton de tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, élevant des cuvées les unes plus séduisantes que les autres, garantes d’une typicité et d’une régularité qualitative exemplaires (notamment celles de Gonet-Sulcova, Charles Mignon, Delaunois, De Lozey, Lombard, Prin, Gaston Chiquet, Ralle, Pierre Mignon, Legras et Haas, Leclerc-Briant, Audoin de Dampierre, René Rutat...), un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, ceci expliquant bien sûr cela, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

    À leurs côtés, le plus souvent très proches qualitativement (voire meilleurs selon les cuvées), on trouve des maisons et vignerons exemplaires qui bénéficient également de rapport qualité-prix-typicité exceptionnels, et peuvent aussi prétendre aux plus hautes places (Laurent-Gabriel, Michel Lenique, Prévoteau-Perrier, Maurice Vesselle, Perseval-Farge, Hamm, Bonnaire, Guy Cadel,  Jacques Busin, Baron-Fuenté, René Jolly,  Morize, Baron Albert,  Vollereaux...).

    À la suite, une bonne cinquantaine de maisons, caves et vignerons, fer de lance de l’exceptionnelle révolution qualitative qu’a connue la Champagne, chacune avec sa spécificité, chacune pouvant mériter mieux... C’est ce qui fait tout l’intérêt de ce Classement, récompenser les meilleurs, les plus connus comme les autres, en étant réactualisé en permanence.

     

     

    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    GOSSET (Grand millésime) (r)
    PIPER-HEIDSIECK (Rare)
    ROEDERER (Cristal)
    DE SOUSA (Caudalies)
    DE TELMONT (O.R.1735)
    Pierre ARNOULD (Aurore)
    PAUL BARA (Réserve) (r)
    Pierre PETERS (Spéciale Millésime)
    RUINART (Dom Ruinart) (r)
    DE VENOGE (Princes)

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    ">

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    LOMBARD (Millésime) (r)*
    Philippe de LOZEY (Réserve)*
    RALLE (Réserve)*
    René RUTAT (Millésimée)
    Maurice VESSELLE (Millésimé)*
    Michel ARNOULD (Grande Cuvée)*
    BARON ALBERT (La Préférence) (r)
    BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
    BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
    Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
    De CASTELNAU (Millésimé)*
    CLÉRAMBAULT (Grande Époque)*
    Pierre GOBILLARD (Prestige)*
    LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)*
    LENIQUE (Millésime) (r)*
    Pierre PAILLARD (Millésime)*
    Philippe DUMONT (Prestige)*
    GATINOIS (Millésime)*
    MORIZE (Grande Réserve) (r)
    Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
    THÉVENET-DELOUVIN (Carte Noire)*
    VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
    Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
    Éric BUNEL (Millésime)
    Roger COULON (Prestige) (r)*
    FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru)
    Michel GENET (Grand Cru)*
    MARQUIS DE POMEREUIL(Cuvée des Fondateurs)*
    Rémy MASSIN (Prestige)*
    PRESTIGE DES SACRES (Privilède)*
    ASPASIE (Brut de Fût)*
    AUTRÉAU-LASNOT (Carte d'Or)
    BARDOUX (Millésimé)*
    Franck BONVILLE (Grand Cru)*
    BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
    BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
    DE CARLINI (Grand Cru)
    LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
    Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
    MALETREZ (Premier Cru)*
    PANNIER (Égérie) (r)
    SIMART-MOREAU (Millésimé)
    AGRAPART (Millésime)
    J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
    Nicolas FEUILLATTE (Palmes d'Or)
    (Dany FEVRE (Millésime)*)
    FLEURY (Fleur de l'Europe)
    (HENIN-DELOUVIN*)
    JANISSON ET FILS (Grand Cru)*
    JACQUART (Nominée)
    MALLOL-GANTOIS (Grande Réserve)*
    MARIE-STUART (Millésimé)
    MOUZON-LEROUX (Millésime)
    Florent BERGERONNEAU (Prestige)
    Raymond BOULARD (Comète) ®*
    Bernard GIRARDIN (cuvée BG)
    Louis DUCREY (Brut Premier Cru)
    (FREZIER-ROGELET (Grand Cru))
    J.-M. GOBILLARD (Grande Réserve)*
    LACROIX (Grande Réserve)
    LALOUELLE (Confidentielle)*
    Maurice LASSALLE (Sélection)
    J.-F. LAUNAY (Réserve)*
    (POUILLON et Fils (Réserve)*)
    Veuve DOUSSOT (Grande Cuvée)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance

    Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
    DELAUNOIS (Sublime)*
    GONET-SULCOVA (Grand Cru) (r)*
    LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
    LEGRAS et HASS (Blanc de Blancs)*
    Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
    Pierre MIGNON (Madame)*
    PRIN (Prestige)*
    VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
    AUDOIN DE DAMPIERRE (Grand Vintage)*
    BONNAIRE (Millésimé)
    Edouard BRUN (Élégante)*
    Christian BUSIN (Uzès) (r)*
    CHARDONNET (Réserve)*
    DRAPPIER (Grande Sendrée)*
    GIMONNET (Fleuron)*
    HAMM (Signature) (r)*
    PERSEVAL-FARGE (Jean Baptiste)*
    PREVOTEAU-PERRIER (Adrienne Lecouvreur) (r)*
    Michel TURGY (Blanc de blancs)*
    VOLLEREAUX (Marguerite)
    Zoémie DE SOUZA (Merveille)*
    BARDY-CHAUFFERT (Réserve)*
    BEAUMONT DES CRAYÈRES (Fleur de Prestige)*
    CHÂTEAU DE BOURSAULT (Prestige) (r)
    COUTIER (Henri III)
    DANGIN (Prestige)
    DEROUILLAT (Réserve)
    Didier GOUSSARD (Esprit d'Élégance)*
    Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
    LASSALLE-HANIN (Grande Réserve)*
    Jean MICHEL (Spéciale)*
    Albert de MILLY (Premier Cru)*
    ROBERT-ALLAIT (Prestige)
    ROYER (Grande Réserve)*
    UVCB (Grande Réserve)
    Veuve ÉLÉONORE (Futaille)*
    WIRTH et MICHEL (Brut)
    Daniel CAILLEZ (Héritage)*
    BLONDEL (Blanc de blancs) (r)*
    BOUCHÉ (Saphir)*
    BOUTILLEZ-VIGNON (Premier Cru)
    Claude CAZALS (Extra-Brut)*
    CHARPENTIER (Prestige) (r)*
    FANIEL-FILAINE (Eugénie) (r)
    Michel LABBÉ (Prestige)
    Marc RIGOLOT (Blanc de blancs)
    SAINT-GALL (Millésime)
    J.-L. VERGNON (Millésimé)*
    BLIN (Millésimé) (r)
    BROCHET-HERVIEUX (Millésime)
    CHAPUY (Grand Cru)*
    Robert CHARLEMAGNE (Réserve)
    COLIN (Grand Cru)
    DAUBY (Coeur de Cuvée)*
    (ALFRED GRATIEN (Paradis) (r)*)
    MARGAINE (Spécial Club)
    PEHU-SIMONNET*
    Michel TIXIER (Suprême)
    BEDEL (Entre Ciel et Terre)
    BENARD -PITOIS (Blanc de blancs)*
    BRICE (Grand Cru)
    René JOLLY (Cuvée Spéciale RJ) (r)*
    LECLAIRE (Millésime)*

     

    LIRE LA SUITE

     

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu