Avertir le modérateur

GUIDE DES VINS 2016 / EXCLUSIF : LE TOP VIGNERONS DE LA CHAMPAGNE

guide_couv_neutre.jpgLe Classement est particulièrement remanié cette année. C’est la région où l’on est en train de reconquérir les lettres de noblesse de son terroir et le travail accompli par de nombreux vignerons est exceptionnel. La force du terroir est bien réelle ici et vient s’allier à cet art exceptionnel de l’assemblage que chaque vigneron ou maître de chai va marquer de sa “patte”, créant une bouteille unique, que personne n’a réussi à égaler, partout dans le monde, où l’on n’est jamais parvenu à inquiéter la “marque” Champagne...

Certes, les références ont évolué, des grandes maisons sont toujours au sommet mais un nombre de vignerons ou de “petites” maisons familiales les rejoignent, et c’est bien naturel. Qu’elles dégagent des notes de chèvrefeuille, de rose ou d’abricot, développent des nuances de noisette, de brioche ou de fruits mûrs, les cuvées deviennent plus passionnantes les unes que les autres, à des prix fort sages quand on les compare aux aberrations d’autres vins. 

Du grand art, que l’on retrouve évidemment dans les Premiers Grands Cru Classés, où se cotoîent de très grandes maisons (qualitativement, j’entends) comme Krug, le premier des premiers, puis Roederer, Gosset, Taittinger, Laurent-Perrier, Charles Heidsieck (Deutz, Mumm, et Veuve Clicquot devraient les rejoindre, j’attends les prochaines dégustations).

D’autres maisons familiales sont de premier ordre : Ellner, Lombard, Philipponnat, Legras, Bara, Arnould et Thiénot; et des vignerons exemplaires comme Erick de Sousa, qui, en une vingtaine d’années, a fait de son nom une référence. Toujours une seule cave coopérative, Devaux, avec des cuvées franchement exemplaires.

La hiérarchie des Deuxièmes Grands Vins Classés est à prendre à la lettre : les Premiers des Seconds (Bruno Paillard y fait son entrée) sont nettement supérieurs aux Cinquièmes des Seconds. Quatre caves sont au top : Collet, De Castelnau, Beaumont des Crayères et Vincent d’Astrée, et sont à même de sortir des cuvées qui atteignent les sommets. Au moins deux d’entre elles devraient passer en Premiers Grands Vins prochainement.

Il y a aussi des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, selon leurs cuvées, globalement ceux qui sont dans le peloton de tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, dans les deux ou trois premiers échelons de cette hiérarchie, donc, élevant des vins les uns plus séduisantes que les autres, garants d’une typicité et d’une grande régularité qualitative, associés à des prix doux (Edouard Brun, Michel Arnould, Jean-Marie Pelletier, Boizel, Delaunois, De Lozey, Gaston Chiquet, Ralle, Drappier, Pierre Mignon, Laurent-Gabriel, Maurice Vesselle, Michel Turgy, Bourdaire-Gallois, Pierre Gobillard, Fleury-Gille, Lancelot-Royer, Simart-Moreau, Charles Mignon...), un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, ceci expliquant bien sûr cela, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

Dans la lignée, on poursuit avec ces maisons et vignerons qui bénéficient également de rapport qualité-prix-typicité exceptionnels, et peuvent aussi prétendre aux plus hautes places (Vautrain-Paulet, Bardy-Chauffert, Margaine, Médot, Gatinois, Huot, Etienne Oudart, Brixon, Guy Cadel, Nathalie Falmet, Rollin, Royer, Labbé, Aspasie, Baron-Fuenté, Perseval-Farge, Morize, Gatinois, Coutier, Thévenet-Delouvin, Verrier, Baron Albert, Hamm, Defrance, Jeaunaux-Robin, Petitjean-Pienne, Bourgeois-Boulonnais, Maletrez, De Milly, Renaudin...). Pas mal de nouveaux dans le Guide m’ont particulièrement plu : Dauphin, Bourgeois, Faucheron, Diligent, Penet-Chardonnet, Maître, Collard... tous à des niveaux différents, naturellement.

 

 

Voici le Top Vignerons et Maisons de Champagne du GUIDE DES VINS 2016, en exclusivité

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

 

Prix d’Honneur

 
 
 
 
Eric Chanez (André Delaunois)
Jean-Pierre Cointreau (Gosset)
Gilles de la Bassetière (De Venoge)
Famille Gimonnet (Pierre Gimonnet)
Buno Paillard
Alain Thiénot (Thiénot et Canard Duchêne)
Arnaud Vautrain (Vautrain-Paulet)

Prix d’Excellence

 
 
Rémi Ariston (Aspasie)
Claude Baron (Baron Albert)
Famille Bourgeois-Boulonnais
Philippe Charlemagne (Guy Charlemagne)
Famille Dangin (Paul Dangin)
Michel Labbé
Hervé Leclère
Frédéric Maletrez
Famille Margaine
Famille Massin
Michel et Evelyne Rutat

Satisfecits

 
 
 
 
 
 
Pascal Bardoux
Ignace Baron (Baron Fuenté)
Famille Braud-Rollin
Cyrille Collard (Gaston Collard)
Stéphane Doussot (Veuve Doussot)
Benoît Faucheron (Faucheron Gavroy)
Famille Gabiel Pagin
Gallimard Père et Fils
Olivier Gatto (Ambroise-Laurent)
Pierre et Chantale Gonet (Philippe Gonet)
Fréderic Joly (Foissy-Joly)
Famille Lejeune
Cécile et Bernard Millex (Lepitre)
Famille Mouzon (Mouzon Leroux)
Fréderic et Hugues Poret (Duménil)
Vincent et Nathalie Tissier (Diogène Tissier)

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu